Expatriation en Andorre

Zoom sur la culture catalane en Andorre

Actualités
Zoom sur la culture catalane en Andorre

Andorre est reconnue à juste titre pour ses beaux paysages de montagne et son offre shopping hors pair. Marquée par des siècles d’histoires, elle bénéficie d’un patrimoine architectural remarquable et des musées aussi beaux que fascinants. Ainsi, après avoir atteint les sommets des Pyrénées, plongez dans le grand bain de la culture catalane en Andorre. Découvrons dans cet article l’essentiel à savoir sur la culture catalane en Andorre.

Andorre : quelle est la langue officielle ?

Le catalan est la seule langue officielle parlée en Andorre. Langue traditionnelle et historique du pays, elle est adoptée par les responsables politiques et les institutions, la radio et la télévision. Elle constitue alors la principale langue du pays, notamment pour les habitants de nationalité andorrane vivant en Principauté.

Ce pays constitue également le seul pays d’Europe dans lequel les étrangers d’origine sont minoritaires et les nationalités qui s’y fréquentent sont diverses. En outre, grâce au tourisme dans l’activité économique du pays, plusieurs autres langues y sont parlées, d’où une belle diversité linguistique.

Par ailleurs, le catalan est également la langue officielle des immigrés d’origine espagnole, soit 25% qui ont émigré en Andorre. Ces derniers représentent entre 30% et 40% de la population andorrane catalane et viennent surtout en grande partie de la région de Valence et de Catalogne. De plus, le portugais, l’espagnol et le français sont des langues également parlées par les habitants de la Principauté Andorre.

Andorre  quelle est la langue officielle

Que dire des musées d’Andorre ?

De grands professeurs de la peinture aux miniatures, en passant par le tabac et la moto, Andorre possède des musées pour tous. En voici alors quelques-uns principalement délectables.

Les musées artistiques

Après Malaga et Madrid, l’une des plus grandes collectionneuses d’art au monde, Carmen Tyssen, baronne Thyssen-Bornemisza, a ouvert son musée Andorre depuis 2016. Celle-ci s’étend sur 500 m² au rez-de-chaussée de l’historique hôtel Valira à Escaldes-Engordany. Le musée Carmen Thyssen Andorre est dorénavant une halte incontournable pour les amateurs d’art.

De plus, le musée de la BD à la Massana accueille depuis plusieurs années des expositions d’auteurs internationalement réputés tels qu’Alfonso Font, Ana Miralles, Antonio Bernal, etc.

Les musées de bonne conduite

À Andorre-la-Veille, un musée très particulier a été ouvert tout près de l’avenu Meritxell par le champion espagnol de moto Jorge Lorenzo. En effet, ce pilote de premier plan a rassemblé au fil des années une collection de pièces uniques de champions du monde de F1 et de motocyclisme.

Dans le musée national Automobile à Encamp, environ 80 véhicules y sont exposés, de la machine à vapeur Pinette fabriquée en 1885, jusqu’aux modèles des années 1970. En plus des motos et des vélos, la collection rassemble des objets liés à l’univers à savoir : accessoires, publicités, posters, etc.

Quels sont les joyaux de l’art roman 

Pour concrétiser un désir de départ, il faut avoir la certitude d’une arrivée réussie.Virginie Hergel

Contact par téléphone ou whats’app
+376 331 586

Quels sont les joyaux de l’art roman ?

Andorre se caractérise également par la beauté de ses églises romanes, un patrimoine merveilleux à découvrir et à admirer.

Le centre d’interprétation Andorre romane

L’architecture typique des nombreuses églises romanes d’Andorre a les spécificités suivantes : une nef rectangulaire avec charpente en bois, une abside semi-circulaire et un clocher de style lombard. Pour ceux qui veulent approfondir la relation entre l’Andorre et l’art roman, il existe trois options complémentaires :

  • Prendre soi-même la Route de l’art roman ;
  • Prendre un trajet balisé de la Principauté Andorre ou encore ;
  • Emprunter le bus touristique sur ce thème.

Par ailleurs, un centre d’interprétation Andorre romane y montre, à travers une exposition et un montage audiovisuel, les principaux traits de ce style artistique et son évolution.

L’église Sant Serni de Nagol : le cadre le plus beau

Cette église est réputée pour ses magnifiques peintures, mais également pour être l’église romane qui présente le plus beau panorama : Sant Serni de Nagol, l’élément dominant toute la vallée de Sant Julià de Lòria.

Avec des dimensions réduites, elle se conforme à l’architecture traditionnelle des églises romanes andorranes : une nef rectangulaire avec un toit en bois, plus une abside en demi-cercle.

Santa Coloma : l’église la plus originale

L’église Santa Coloma a une modestie très distinguée et cette petite pointe d’excentricité qui amuse le regard. En effet, ce bâtiment préroman se différencie par son église au clocher rond, unique en Andorre. Toutefois, l’église Santa Coloma conserve une sculpture en bois polychrome de Notre-Dame du Bon Remède et un retable baroque.

La Casa de la Vall

Le patrimoine bâti : une vieille ville d’Andorre et un habitat rural

En plus des églises, le patrimoine séculier d’Andorre fait aussi preuve d’une belle richesse. À la campagne ou en ville, de belles pépites architecturales sont à découvrir.

La Casa de la Vall

Également appelée la « Maison de la vallée », la Casa Vall fait partie des meilleurs bâtiments emblématiques d’Andorre. Construite sur un rocher dominant toute la vallée de la rivière Valira, cette belle maison de pierres aux tourelles d’angle appartenait à la famille Busquets, qui l’avait fait connaître à la fin du 16e siècle.

La Casa Rull

Si la Casa Vall a été le siège du pouvoir à Andorre, la Casa Rull a été l’une des maisons les plus importantes de la paroisse de la Massana. En effet, sous ce toit, se sont succédé les puînés et héritiers, domestiques et valets.

Transformée en musée, cette maison fait découvrir les habitudes d’une famille de paysans propriétaires, à une époque où l’élevage et le travail de la terre étaient les piliers de l’économie de la société rurale.

Top