Expatriation en Andorre

Sports d’hiver et COVID en Andorre

Actualités
Sports-hiver-COVID-Andorre

Actuellement, Andorre compte parmi les pays rares ayant géré convenablement la pandémie. En effet, les autorités ont efficacement déployé tout un arsenal de mesures pour protéger l’ensemble de la population. Cependant, d’autres décisions restrictives prises à une plus grande échelle ont aussi été appliquées. Ainsi, la principauté demeure une destination sûre et privilégiée pour la pratique des disciplines sportives les plus variées.

Une gestion exemplaire de la crise

L’hospitalité caractéristique des Andorrans vis-à-vis des expatriés n’a pas été altérée par le Covid. Des allocations et différentes aides leur ont été accordées par l’État. Andorre possède une faible superficie. Cela a permis au gouvernement d’effectuer des tests massifs.

Toutes les personnes se trouvant dans ses frontières les ont passés. Le taux de ce contrôle avoisine les 178 %. En outre, le port de masque est exigé pour circuler dans les rues.

Mesures rigoureuses dans les stations

La saison du ski a été reportée pour le début de l’année 2021. L’usage des remontées mécaniques a été suspendu pour un temps indéterminé. Néanmoins, les grandes stations de ski ont déjà établi un corpus de règles à respecter.

Certaines catégories de clients seront amenées à se munir du résultat négatif au test pour accéder aux lieux. De leur côté, les stations se sont engagées à mettre à disposition de leurs visiteurs les matériels nécessaires. En outre, plusieurs campagnes de désinfection seront menées dans l’intégralité des infrastructures pour préserver la santé des Andorrans et des touristes.

Pour concrétiser un désir de départ, il faut avoir la certitude d’une arrivée réussie.Virginie Hergel

Contact par téléphone ou whats’app
+376 331 586

Maintien des dates de manifestations sportives

La pandémie ne conduira pas à l’annulation des compétitions de sports extrêmes en Andorre. Deux grandes pistes de Grandvalira recevront tour à tour des professionnels internationaux.

Dans la dernière semaine de février, le premier évènement mettra en avant le milieu du freeride. Le second verra s’affronter des skieurs de tous les horizons.

Possibilité de randonnée avec prudence accrue

Bien que les stations soient fermées, il reste possible pour les plus téméraires de faire de la randonnée en suivant les sentiers. Cependant, il est opportun de mettre en garde tout un chacun. Les responsables des établissements tels ceux de Grandvalira ont bien spécifié l’inexistence de balises. À cause de la fermeture, le personnel chargé de la surveillance des randonneurs est absent.

D’Andorre-La-Vieille au plus haut pic de l’Andorre, une randonnée affiche plusieurs degrés de difficulté. Pour les amateurs, ils peuvent déambuler en raquettes à travers les sapins dans les altitudes andorranes. Les circuits sont nombreux et se déclinent des paysages fabuleux.

Alternatives au ski en Andorre

Les pistes dédiées aux motoneiges seront à disposition des amateurs de glisse. Cet engin est une autre manière d’expérimenter la vitesse. Contrairement au ski, la conduite d’une motoneige se fait à l’instinct. Elle présente également la possibilité d’une promenade nocturne, sous la supervision d’un guide.

À part cela, une petite aventure à bord d’un traîneau avec des huskies serait aussi une bonne idée. Dans cette activité, l’itinéraire est librement géré. Elle peut très bien se dérouler en dehors des étendues skiables des domaines de l’Andorre.

Top