Le Guide des organismes politiques et gouvernementaux de la Principauté d’Andorre

Actualités
Le Guide des organismes politiques et gouvernementaux de la Principauté d’Andorre

L’Andorre est une monarchie parlementaire dotée d’un gouvernement et d’un parlement. Sa politique publique s’appuie également sur un ensemble d’organismes d’intérêt public et d’établissements en charge de la gestion de services et de biens communs qui structurent la société du pays. Analysons de plus près les rouages administratifs et politiques de la Principauté d’Andorre à travers son gouvernement et ses différents organismes.

La politique en Principauté d’Andorre : principes généraux

La Constitution en préambule de l’action politique de l’Andorre

La Constitution de la Principauté d’Andorre datée de 1993 prévoit une adaptation des Institutions du pays en regard de son environnement géographique, historique et socio-culturel.

Elle mentionne l’objectif prioritaire et nécessaire au bon fonctionnement de la société d’organiser les relations entre le pouvoir et ses représentants. Le modèle politique adopté en Andorre entend ainsi développer et entretenir un cadre juridique, social et économique opérant sur la durée. Le Gouvernement andorran en a la charge principale.

Assurer la cohésion sociale

Les réglementations établies en Andorre (politiques, sociales, économiques, etc.) sont promulguées dans le respect et la promotion de valeurs telles que la liberté, la justice, la démocratie et le progrès social.

L’idée principale de la philosophie étatique de la Principauté d’Andorre vise ainsi à construire et consolider des relations harmonieuses au sein de la population résidente ainsi qu’avec les pays amis et partenaires.

Les organismes au service du Gouvernement andorran

La politique de l’Andorre repose de manière concrète sur un tissu d’organismes publics dont les objectifs sont de coller au plus près à l’action politique des responsables, le tout en accord avec les principes érigés en modèle avec les textes constitutifs de l’Etat souverain de la Principauté d’Andorre.

Le Gouvernement de l’Andorre délègue donc, en quelque sorte et à l’instar de ce qui se fait dans de nombreux pays démocratiques, la responsabilité de son action à des organismes en charge d’assurer sa représentativité et d’exécuter ses décisions.

Organisation publique et politique de la Principauté d’Andorre : un système très bien pensé

Afin que le peuple andorran puisse exercer sa souveraineté de plein droit et en toute liberté et indépendance, le Gouvernement de la Principauté d’Andorre assoit sa politique et son action sur un système d’organes et de services publics qui forment autant de supports organisationnels propices au déploiement des actions votées par le Parlement : ministères, administrations locales, organismes publics divers, ambassades, consulats, compagnies d’électricité, police nationale, radio et télévision publiques, offices de tourisme, services médicaux et sécurité sociale, fédérations sportives (ski, natation, patinage, équitation, karaté, judo, etc.).

Les organismes publics du Gouvernement andorran

Le pays cité en exemple

Voici listés de manière exhaustive les principaux organismes d’Etat dépendant du Gouvernement de la Principauté d’Andorre. La politique du pays s’appuie grandement sur ce tissu performant et efficace qui fait que la Principauté d’Andorre est régulièrement citée en exemple pour la qualité de ses rouages et de ses institutions, ainsi que pour l’excellent fonctionnement de ses services publics. Le système de sécurité sociale géré par la CASS est ainsi considéré comme le meilleur au monde !

Le Gouvernement andorran et l’attribution des compétences par délégation

Les ministères dépendants du Gouvernement andorran sont les suivants :

Ministère de l’économie et des territoires (Ministeri d’Economia I Territori)

  • Département de l’économie (Department d’Economia),
  • Département de l’Industrie (Department d’Industria),
  • Département des territoires (Department d’Ordenament Territorial),
  • Département de l’agriculture (Department d’Agricultura) ;

Ministère des affaires étrangères (Ministeri d’Aferes Exteriors)

  • Département de la coopération (Direccio d’Afers Multilaterals I Cooperacio),
  • Département des affaires bilatérales et consulaires (Direccio d’Afers Bilaterals I Consulars) ;

Ministère de la justice et des affaires intérieures (Ministeri de Justica I Interior)

  • Département des affaires intérieures (Departament d’Interior),
  • Département de la protection des citoyens et des situations d’urgence (Departament de Proteccio Civil I Gestio d’Emergencies),
  • Département du travail (Department de Treball) ;

Ministère de la culture (Ministeri de Cultura)

  • Département Central (Unitat d’Administracio Central),
  • Département de la promotion de la culture et de la politique linguistique (Department de Promocio Cultural I Politica Lingistica),
  • Département de la protection de la culture (Department de Patrimoni Cultural),
  • Secteur administratif (Seccio dels fons administratius) ;

Ministère des finances et de la coopération publique (Ministeri de Finances I Funcio Publica)

  • Département des finances,
  • Département des licences (Area de Tramits),
  • Département de la statistique (Department d’Estadistica),
  • Administration d’Etat des affaires publiques (Secretaria d’Estat de Funcio Publica),
  • Département du contrôle financier (Unitat d’Intelligencia Financera),
  • Département de la résistance de la corruption (Unitat de Prevencio Lluita contra la Corrupcio) ;

Ministère de l’éducation et de la jeunesse (Ministeri d’Educacio I Joventut)

  • Département de l’éducation (Departament d”Educacio),
  • Département de la coopération avec les écoles d’Andorre (Departament d’Escola Andorrana),
  • Département des systèmes d’éducation et des affaires internationales (Departament de Sistemes Educatius I Relacions Internacionals),
  • Département des unités professionnelles (Departament de Formacio Professional I Serveis Escolars),
  • Département de soutien à l’éducation (Departament de Suport a l’Ensenyament),
  • Département de l’enseignement supérieur (Departament d’Ensenyament Superior I Recerca),
  • Département de la jeunesse (Departament de Joventut I Voluntariat) ;

Ministère de la santé et de la sécurité sociale (Ministeri de Salut I Benestar)

  • Département de la santé (Departament de Recursos Sanitaris),
  • Département de la sécurité sociale (Departament de Benestar) ;

Ministère du tourisme et de l’environnement (Ministeri de Turisme I Medi Ambient)

  • Département du tourisme (Departament de Turisme),
  • Département de l’environnement (Departament de Medi Ambient),
  • Département de la protection de la culture (Departament de Patrimoni Natural).
Voilà pour les principaux systèmes de fonctionnement de la vie publique et politique en Principauté d’Andorre. Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignements sur les institutions et le Gouvernement andorran à proprement parler, n’hésitez pas à consulter cet article sur le sujet. Merci et à bientôt en Andorre avec Set Up, la Conciergerie Privée spécialiste de l’expatriation en Principauté.

Actualités

Tout lire
Top