Expatriation et création d’entreprise en Andorre : la Principauté ambitieuse

Actualités
Expatriation et création d’entreprise en Andorre : la Principauté ambitieuse

Présentant de multiples atouts, notamment au niveau touristique (nature, montagne, neige, ski, sport, qualité du shopping), la Principauté d’Andorre axe également son développement sur l’économie et le monde des services et de l’entreprise. Depuis plusieurs années, les autorités du pays ont d’ailleurs pris une série de mesures et voté des lois qui visent à faciliter l’expatriation et la création d’entreprise en Andorre. Une politique volontariste et ambitieuse propre à placer le territoire sur la voie de l’excellence et de la reconnaissance internationale.

Ouverture économique du pays : des mesures concrètes et ambitieuses

Accroître la visibilité internationale de l’Andorre, à tous les niveaux, et notamment en ce qui concerne son économie : c’est ainsi que l’on pourrait résumer, de manière très schématique, la nouvelle impulsion donnée à la Principauté par ses dirigeants depuis une dizaine d’années.

La Taula Marca Andorra

Les rouages publics (Gouvernement, Communes, Commission Economique du Conseil Général) et privés (Entreprise familiale andorrane, Chambre de commerce, d’industrie et de services, Confédération des entreprises andorranes - CEA) multiplient et coordonnent leurs efforts afin de rendre le territoire de plus en plus attractif pour les expatriés et créateurs d’entreprises qui souhaitent s’installer en Andorre.

Témoin de cette impulsion du pays, une table de travail public-privé - la Taula Marca Andorra - a été mise en place. Elle comprend 2 membres des diverses institutions nommées ci-dessus et est chargée de concevoir des mécanismes de communication appropriés dans le but de renforcer l’image et l’attractivité de l’Andorre, d’analyser les besoins nécessaires à ce nouvel élan et de consolider les actions déjà mises en place.

Une ambition affichée dans de nombreux domaines

Parallèlement à l’ouverture de l’économie du pays, les actions entreprises visent également la définition d’un modèle commercial inédit et touristique autour des activités hivernales et de neige (rappelons que la Principauté jouit du plus vaste domaine skiable des Pyrénées), des sports estivaux et de montagne, de l’accueil des chercheurs et des sportifs de haut niveau, de l’hôtellerie et de la restauration ainsi que du développement des nouvelles technologies.

Notons, sur ce dernier point, l’initiative ACTUA et ses clusters intégrant la technologie pensée en tant qu’élément fondamental et central d’un écosystème tourné vers l’excellence et intégrant l’éducation, l’université, la formation professionnelle, la recherche et le développement.

Expatriation et création d’entreprise en Andorre : un cadre de vie idéal et de nombreux avantages

Afin d’asseoir les excellentes bases d’une économie diversifiée et d’une communication gagnant en efficacité, le pays peut s’enorgueillir de posséder de multiples atouts :

Le processus d’ouverture économique s’effectue en outre en collaboration avec les pays voisins (France, Espagne) ainsi qu’avec le concours de l’Union Européenne. Des accords sont régulièrement passés entre les différentes parties.

Les clés du succès de l’expatriation et de la création d’entreprise en Andorre

Forces d’initiatives publiques et privées, de nombreuses parties sont impliquées dans le processus de création et de croissance de ce que l’on pourrait nommer « la nouvelle marque de l’Andorre. »

Facteur prégnant de cette image inédite mais désormais bien concrète, l’expatriation et la création d’entreprise en Andorre font partie d’un axe fort amené à se consolider encore dans les années à venir.

Facilités pour l’expatriation et la création d’entreprise en Andorre

Depuis le milieu des années 2000 et plusieurs lois votées à partir de 2006 dans le sens de l’expatriation et de la création d’entreprise en Andorre, l’ouverture économique de la Principauté représente un grand défi que les autorités du pays s’efforcent de relever en développant un plan d’action concret basé sur :

  • la compétitivité des organisations qui s’implantent sur le territoire,
  • une réglementation fiscale et des conditions administratives d’installation très souples,
  • une libéralisation à 100% des investissements étrangers.

Cette impulsion se traduit dans les faits par l’arrivée massive de nouveaux investisseurs qui entretiennent la dynamique commerciale et économique ainsi initiée.

De nombreux exemples de réussite

Le développement des services et des infrastructures s’adapte aux nouveaux besoins induits par des initiatives inédites. Citons, à titre d’illustration, le projet de Smart Executive Centers, qui entend doter la Principauté d’un espace d’affaires et de bureaux performants calqué sur le modèle des Business Centers présents dans les villes et mégalopoles du monde entier.

Comment ne pas mentionner également l’action de la CEA (Confédération des entreprises d’Andorre) ? Créée en 2006, cette organisation représente les entrepreneurs auprès des pouvoirs publics (propositions d’actions, signatures d’accords, etc.) et constitue aujourd’hui un maillon essentiel de l’économie andorrane en participant activement à sa croissance.

La Confédération des entreprises d’Andorre organise chaque année les CEA Awards qui récompensent les innovations contribuant au rayonnement international de la Principauté. Diverses récompenses sont décernées, lors de cette cérémonie, aux entrepreneurs locaux, aux expatriés et créateurs d’entreprises en Andorre, aux sociétés incluant le handicap des personnes dans leur mode de fonctionnement, etc.

Enfin, un autre exemple de la vitalité du territoire andorran et de son ouverture aux pays extérieurs, l’inauguration récente du nouveau collège britannique de la Principauté, qui répond à la demande croissante des expatriés en Andorre pour le système scolaire anglais. L’offre éducative est ainsi de plus en plus conséquente dans la Principauté, un lycée français étant déjà présent pour les ressortissants français qui souhaitent y inscrire leur progéniture. De quoi convaincre les entrepreneurs étrangers qui souhaitent créer leur entreprise en Andorre que les conditions d’accueil seront également idéales pour leurs enfants !

Des résultats déjà prometteurs

En Andorre, les objectifs d’ouverture des entreprises, d’augmentation du volume des importations et des exportations, d’amélioration des services touristiques déjà d’une très haute qualité, et de poursuite des projets immobiliers et architecturaux (construction, bâtiment) sont bel et bien lancés.

Certaines données chiffrées font déjà état d’un impact économique positif au niveau de l’investissement, entre autres, et également du tourisme. La stratégie mise en place semble donc porter ses fruits et susciter de belles promesses. Continuer à séduire de nouveaux partenaires expatriés et créateurs d’entreprises en Andorre constitue donc toujours l’un des principaux leitmoitivs des décideurs d’un pays très attractif sur le plan économique et financier (faible coût du travail, fiscalité très modérée), mais pas seulement !

De plus en plus en vue sur l’échiquier mondial, la Principauté possède de nombreux atouts susceptibles de séduire les personnes envisageant l’expatriation et la création d’entreprise en Andorre. La recherche de talents, d’investisseurs et de porteurs de projets ambitieux constitue un axe fort et durable de la politique développée par ses responsables. Si vous envisagez de vous installer dans le pays, n’hésitez pas à solliciter l’accompagnement de Set Up, Conciergerie Privée basée à Andorre-la-Vieille, qui saura notamment vous orienter et vous conseiller dans les domaines de l’immobilier, de l’investissement, des obligations administratives, des facilités fiscales et de la vie quotidienne dans le pays. Futurs citoyens et entrepreneurs andorrans, êtes-vous prêts pour une grande et belle aventure ?

Actualités

Tout lire
Top